Archive du 11 août 2012

11
Aug

Le meurtrier aux yeux bleus (Azay-sur-Thouet, 1815)

   Ecrit par : Olivier Goudeau   in Crimes en Deux-Sèvres

Les violences conjugales reviennent de façon récurrente dans les mobiles des affaires criminelles. Derrière l’acte souvent violent, se cache aussitôt une réalité , celle de la vulnérabilité des femmes au XIXe siècle.  L’affaire qui suit l’illustre parfaitement.

1er décembre 1815. Marie Bichon, 48 ans, frémit en regardant la façade de sa maison aux petites heures du jour. Cela fait maintenant plus d’une semaine qu’elle n’a plus mis les pieds chez elle, à la  Verdoisière, commune d’Azay-sur-Thouet. Courant novembre, après dix ans de mariage, elle a préféré déserter le domicile conjugal au profit de celui de ses parents, à cause des excès de fureur de son époux, Pierre, un maçon de 38 ans. Aujourd’hui, elle espère que sa colère est apaisée, non pas pour s’installer de nouveau avec lui, mais pour lui demander de l’argent et récupérer quelques vêtements. Pour se donner du courage, elle a demandé à Pierre Moulin, un ami, de l’accompagner jusque devant la porte. Lire la suite »

'