Archive de décembre, 2017

Pas de besoin de chercher bien loin celui qui vous fera un jour la peau. Il est peut être assis à côté de vous en ce moment. Car dans un nombre conséquent de crimes, l’assassin et la victime appartiennent à la même famille. La preuve. 

On peut être frères de sang, habiter à quelques mètres l’un de l’autre et se détester au plus haut point. A Verrines, petit village de la commune de Ste-Soline, tout le monde connaît les querelles de la famille Barillot. De mémoire des plus anciens, cette animosité date au moins des années 1860, soit plus de trente ans. Lire la suite »

L’étude des archives judiciaire montre que le guet-apens demeure l’une des techniques les plus utilisées dans le passage à l’acte crapuleux. La preuve avec ce crime commis à Niort par de jeunes gens en 1848. 

Décembre 1848. Pierre Jeamot, 24 ans et Eulalie Lassarade, 19 ans, sont de jeunes mariés. Il y a treize mois, les deux amoureux ont convolé en justes de noces se promettant entraide et solidarité, pour le meilleur et pour le pire. Le pire, ils ne le savent pas encore, ils ne vont pas tarder à le connaître. Lire la suite »

'