Archive de décembre, 2019

31
Déc

Un crime au clair de lune (Saint-Varent, 1834)

   Ecrit par : Olivier Goudeau   in Crimes en Deux-Sèvres

On a beau être amis et partager des moments de convivialité, il arrive un moment où l’alcool fait dérailler le scénario de la soirée festive. Les destins s’en trouvent alors bouleversés à jamais. La preuve. 

15 décembre 1834. 21 h. Louis Joyau est en colère. Très en colère même. Caché en embuscade sous un escalier permettant d’accéder au moulin de la Chevrie, une propriété située dans la commune de Saint-Varent, le « garçon meunier » de 22 ans attend que les responsables de son courroux se présentent. Tapis dans la pénombre, une fourche à feu à la main, ils les attend de pied ferme. A commencer par son maître, le propriétaire du moulin, Louis Marcheteau, 30 ans, qui vient de le mettre à la porte. Mais c’est surtout Alexis Rabit qu’il maudit le plus. Ce « bourgeois » vient de lui faire perdre huit bouteilles aux cartes. Il va le payer. Lire la suite »

29
Déc

Le crime de la rue Claire (Niort, 1911)

   Ecrit par : Olivier Goudeau   in Crimes en Deux-Sèvres

Le crime de la rue Claire constitue l’un des faits divers les plus marquants de  l’histoire de Niort. Commis en janvier 1911, l’assassinat ne mettra pas que quelques heures à trouver ses coupables. 

Lundi 9 janvier 1911. On frappe à la porte. Au 1er de la rue Claire à Niort, Rosalie Minçon s’empresse d’aller ouvrir. Dans cette petite maison située entre la rue Saint-Gelais et la rue du Rempart, la veuve de 72 ans loue quelques chambres aux gens de passage ou aux filles accompagnées de leur client. En ouvrant la porte, la septuagénaire tombe sur deux jeunes hommes, plutôt bien vêtus, qui expliquent vouloir passer quelques nuits chez elle. Rosalie Minçon les fait entrer et les installe dans une chambre au rez-de-chaussée. Elle l’ignore mais elle vient de commettre-là l’erreur de sa vie. Lire la suite »

'