Articles tagués ‘Félix Robert’

Entre les années 1887 et 1890, le département de Indre-et-Loire est frappé par une « Série Rouge » : une expression journalistique qui désigne une série d’assassinats, souvent très violents, commis sur une courte période. Dans cette longue liste de crimes de sang, on trouve l‘affaire d’Epeigné-sur-Dême, survenue en 1888 dans le nord du département.  

4 février 1888. « Depuis six mois environ je suis l’amant de la femme Bellanger. Depuis longtemps cette femme me pressait de tuer son mari pour vivre maritalement avec elle. Elle m’a donné de l’argent pour acheter un pistolet pour l’assassiner, [pistolet] que je suis aller chercher à Château-du-Loir »2. Assis face au juge d’instruction, François Mauclair déroule son récit. Réveillé par les gendarmes à son domicile de La Borde situé dans la commune de Marçon, le maçon de 38 ans a d’abord fait l’innocent. Non il n’est pas responsable de l’assassinat de Henri-Alexandre Bellanger dont le cadavre vient d’être retrouvé dans la neige, une balle dans la tête, au lieu dit « Les Bois-de-Moirons », près d’Epeigné-sur-Dême. Déféré immédiatement devant le juge puis pressé de questions, le père de famille a fini par craquer. Il est l’heure pour lui de tout raconter. Lire la suite »

19
Oct

La Touraine plongée en pleine « série rouge »

   Ecrit par : Olivier Goudeau   in Crimes en Touraine

En Indre-et-Loire, le tournant des années 1880-1890 est marqué par une série d’assassinats particulièrement violents. L’histoire du crime de Lussault illustre ce que les journaux parisiens ont appelé :  « la série rouge de Touraine »

9 février 1890. Lussault est en émois. Dans ce petit village, au lieu dit La Vallée-des-Ombres, le corps sans vie de Rose Bernard, 66 ans, vient d’être trouvé. L’affaire est d’autant plus dramatique que la malheureuse veuve a été assassinée. C’est Silvain Touchelet, un proche de la victime, qui a découvert le cadavre de la victime, allongée sur le dos dans sa cuisine, la tête baignant dans une mare de sang. Lire la suite »

'