Articles tagués ‘« François Billaudeau »’

12
Fév

Bonnet blanc et blanc benêt (Paizay-le-Chapt, 1839)

   Ecrit par : Olivier Goudeau   in Crimes en Deux-Sèvres

C’est un crime bien étrange qui secoue la commune de Paizay-le-Chapt le 22 décembre 1839. Un homme sans histoire est assassiné sans raison apparente. Etrange, d’autant que l’enquête peine à trouver le mobile et le coupable

Dimanche 22 décembre 1839. A Vezin, commune de Paizay-le-Chapt, près de Brioux, François Billaudeau, son frère Jean Billaudeau et sa femme sont assis autour de la table pour partager le dîner. Dans ce modeste logement qui ne compte qu’une seule pièce, la famille s’est regroupée près du feu de la cheminée. Dehors, la nuit est tombée depuis une heure et l’hiver sévit. L’ambiance est sereine, seul un bruit curieux provenant du dehors éveille la curiosité de la femme Billaudeau. « C’est le vent »1 la rassure son époux. Assis sur sa chaise, François tourne légèrement la tête pour essayer de deviner la provenance du bruit. Au même instant, une détonation aussi soudaine que violente retentit dans la pièce. Jean Billaudeau et sa femme sursautent d’effroi. François lui ne bouge plus. Son corps gît sur le sol, le visage en sang. Les époux se précipitent à son chevet et tentent à la fois de lui porter secours et de comprendre ce qu’il vient de se passer. François a la mâchoire explosée. Il baigne dans une mare de sang. La vision est cauchemardesque. Lire la suite »

'