Articles tagués ‘ » Joseph-Emile Hérissé »’

Célestin Rousseau. L’évocation de ce nom ne dit plus rien à personne. Plus d’un siècle après sa mort, tout le monde a oublié ce Deux-Sévrien qui connut pourtant un destin extraordinaire. A la fin de sa vie, Célestin Rousseau est une personnalité incontournable à Nouméa. Pas dans la ville, mais au bagne.

Déporté en 1875 à l’âge de 30 ans au camp de Nouvelle-Calédonie, le Deux-Sévrien a survécu pendant trente ans à l’enfer des travaux forcés. Solide gaillard doté d’un tempérament violent, Rousseau a même tué un détenu en prison huit ans après son arrivée au bagne. Avec son casier judiciaire long comme le bras, la cour d’assises de Nouméa a été sans pitié en le condamnant à la peine de mort, le 9 septembre 1883. En cette fin de XIXe siècle, la guillotine n’étant plus à la mode, le président de la République a commué sa peine en celle de travaux forcés à perpétuité… lui qui avait été condamné aux travaux forcés à perpétuité par le cour d’assises des Deux-Sèvres huit en ans plus tôt. Il a donc pu reprendre sa vie au bagne comme si de rien n’était, alternant les périodes d’isolement lorsqu’il entravait le règlement et la pratique de son métier au camp. Lire la suite »

'