Articles tagués ‘« Marcel Brenet »’

C’est la hantise de chacun : se coucher dans sa chambre, fermer les yeux pour s’endormir paisiblement mais se rendre compte que quelqu’un vous guette dans l’obscurité avec une arme. Cette mésaventure, Germain Boux l’a connue en 1890. 

5 avril 1890. Germain Boux sursaute dans son lit au beau milieu de la nuit. Le cultivateur en est certain, il y a quelqu’un dans sa chambre. Le bruit qu’il vient d’entendre ne provenait pas du dehors mais bien de l’intérieur de la pièce. Assis dans son lit, le coeur battant la chamade, il tente de percer l’obscurité de ses yeux embués de sommeil. La légère clarté de la nuit étoilée lui permet de repérer quelques éléments de sa chambre. Tout semble normal. Il tourne alors légèrement la tête et « distingue une forme humaine se dressant près de lui »1    Lire la suite »

'